Le mécénat d'entreprise au service de la culture

Le mécénat au service de la culture

Le mécénat d’entreprise est de plus en plus développé. Les entreprises mécènes sont de plus en plus nombreuses (170 000 environ) et sont plus généreuses, surtout dans le mécénat culturel. La culture représente en 2016 ,15% du montant des dons. Pourquoi cet engouement pour le soutien des institutions culturelles ?

Le mécénat d’entreprise, au service des institutions culturelles ou des entreprises ?

Le mécénat culturel, est un outil au service des entreprises. Il permet à l’entreprise de construire son image, et répond à une attente nouvelle de l’opinion vis-à-vis de l’entreprise, qui doit contribuer à l’intérêt général au-delà de la simple création de valeur. Le mécénat permet de renforcer l’implication des collaborateurs via les actions de mécénat. Sensibles à l’image qu’elle renvoie sur son territoire, ils s’impliqueront et en deviendront les ambassadeurs les plus efficaces. Les entreprises mécènes, assujetties à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés, peuvent profiter d’avantages fiscaux avantageux. Les dons ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 60% du montant du don, dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaires. Cette réduction peut être reportée sur 5 ans.

Le mécénat du citoyen

Les mécènes privés s’emploient à aider la sphère publique. Le bilan des sociétés d’amis de musées en France ne se chiffre pas qu’en dons monétaires, mais aussi en œuvres ou en contribution aux restaurations. Il n’est pas nécessaire d’être fortuné pour être philanthrope. Ce ne sont pas forcément les sommes les plus importantes qui sont obtenues par le mécénat populaire, mais c’est un moment où le musée s’adresse directement au public. L’idée a fait des petits avec le lancement de la plateforme de financement participatif dédié à la sauvegarde du patrimoine culturel. On veut offrir à un vaste public la possibilité d’un réel engagement, à la mesure des moyens de chacun, en faveur de la culture en mouvement. Les donateurs bénéficieront de contreparties culturelles directes (informations sur l’avancement du projet, photos dédicacées, visite d’ateliers, répétitions), et financières indirectes grâce aux déductions d’impôts permises par des projets qui relèvent de la loi sur le mécénat.

La force du mécénat d’entreprise

Mais, le mécénat du citoyen est toutefois éclipsé par le mécénat d’entreprise. Le mécénat culturel attire 24 % des entreprises mécènes et représenterait plusieurs  millions d’euros. Les grandes institutions parisiennes sont parmi les premières à en profiter. La contribution du privé représente 18 % du budget d’une exposition.